Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 
Informations de l'offre d'emploi
Epidémiologiste chargé.e de projets scientifiques (f/h) - réf. DiRe-CDD-2021-16
Santé publique France depuis 167 Jours
Aperçu
Catégorie de l'offre d'emploi: Santé publique
Métier:
Type de poste: CDD
Durée du contrat: 24 mois
Temps de travail: Temps plein
Langues: Français, Anglais
Date de prise de poste: 
Commune: Toulouse ou Montpellier
Département: 31 ou 34
Rémunération: 
Autres conditions du poste: 
Télétravail possible: Oui
Date limite de candidature: 22-07-2021
Publié: 22-06-2021
Exigences
Statut de l'offre d'emploi
Date de publication: 22-06-2021
Fin de publication: 22-07-2021
Share on Google+ Friend Feed Share on Blog Linkedid MySpace Twitter Yahoo Share on Digg Share on facebook
Description de l'offre

Contexte 

Depuis 2020, Santé publique France apporte son appui à la DGS, en collaboration avec l’Anses, pour la mise en place d’un nouveau dispositif de surveillance basé sur la recherche microbiologique dans les eaux usées (SUM’EAU pour Surveillance microbiologique dans les eaux usées). Ce dispositif s’inscrit dans les recommandations de la commission européenne de mars 2021 et sera dans un premier temps appliqué à la surveillance du Sars-Cov2. A cet effet, Santé publique France a produit un protocole de surveillance (volet épidémiologique) en avril 2021 en réponse à une saisine de la DGS.

Missions / Contenu du poste

Sous la responsabilité du responsable de la Cellule régionale, la personne recrutée contribuera à la coordination nationale de la surveillance du Sars-Cov2 dans les eaux usées. Selon les besoins identifiés par le responsable de la Cellule régionale, la personne recrutée pourra également apporter sa contribution sur des projets régionaux.

Il/elle travaillera en relation étroite avec les autres épidémiologistes des Cellules régionales, les personnes référentes de la direction des maladies infectieux et de la direction appui traitement et analyses, les personnes référentes de l’Anses, la DGS et la DEB.

  1. Contribuer aux réflexions sur la mise en open data des données eaux usées
  • Définition en lien avec les différents correspondants internes et externes la conception, des modalités d’accès pour SpF, et de la définition du format de données,
  • Participation à la rédaction du cahier des charges.
  • Participation aux réunions sur le fonctionnement de l’opendata
  1. Contribuer à la production et l’interprétation des données pour la surveillance
  • Définition des indicateurs et production pour les cellules régionales, Geodes, le PE
  • Traitement des données, production des illustrations (tableau, figure), interprétation
  1. Contribuer à l’évaluation du dispositif et réalisation d’études ad hoc
  • Comparaison des données eaux usées et données de santé
  • Rédaction d’un protocole pour l’évaluation et mise en œuvre sur des sites pilotes
  • Rédaction de rapport/articles
  • Suivi de la qualité des données
  1. Participer à l’activité partenariale et coordination du dispositif
  • Contribution aux échanges avec les partenaires français et européens (DGS, DEB, Anses, ARS, Emergen, commission européenne) et à la production de documents demandés par la commission européenne
  • Assurer le lien avec les équipes de recherche
  • Réponse aux demandes nationales (DGS) et internationales (ECDC, Commission européenne, OMS)
  • Veille bibliographique

La personne recrutée devra assurer la représentation de l’agence auprès des partenaires et répondre aux médias.

Elle pourra également assurer l’encadrement et la supervision de stagiaires.

Elle participera à toute action entrant dans les missions de l’Agence si cela s’avère nécessaire en situation de crise, dans la limite de ses compétences.

Les missions, activités et finalités décrites ci-dessus sont susceptibles d'évoluer, notamment en fonction des révisions périodiques des orientations stratégiques et du programme d'activité de Santé publique France. La personne recrutée pourra être amenée à participer à d'autres projets en tant que de besoin.

Compétences requises / profil attendu

Bac + 5 avec minimum 3 ans d’expérience professionnelle. Master en épidémiologie. Une formation dans le domaine des eaux usées serait appréciée. 

Expérience professionnelle dans le domaine des maladies infectieuses, dans une structure d'épidémiologie ou de santé publique dans un ou plusieurs des domaines suivants : coordination d’activités de surveillance, d’épidémiologie, d’investigation d’alertes.

Aptitudes et compétences : 

  • Capacités à mettre en œuvre et à coordonner des systèmes de surveillance ;
  • Bonne connaissance du paysage institutionnel ;
  • Capacité d’analyse et de synthèse ;
  • Pratique des logiciels épidémiologiques et statistiques généralistes ;
  • Capacité de travail en partenariat et d’animation de réseau ;
  • Rigueur scientifique ;
  • Anglais : lu et parlé ;
  • Bonnes qualités relationnelles, aptitude et goût du travail en équipe ;
  • Autonomie et esprit d'initiative
  • Capacité de communication orale ou écrite.
Modalités de candidature

Adresser les candidatures (lettre de motivation + cv) en indiquant la référence de l’annonce par courriel :

Commentaires sur Facebook
Postuler maintenant

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.