Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

La déontologie des chirurgiens-dentistes doit-elle évoluer ?

Résumé en Français

Introduction : La déontologie dentaire, dont l’Ordre est garant, se retrouve dans le code de déontologie des chirurgiens-dentistes intégré au code de la santé publique. Les rapports entre le patient et le praticien se modifient, tandis que les progrès scientifiques avancent plus vite que la déontologie professionnelle. La déontologie des chirurgiens-dentistes est-elle toujours adaptée à la pratique de la médecine bucco-dentaire ? Méthodes : Le sondage de l’institut BVA, réalisé en septembre 2013 intitulé « Les français et les droits des patients » a été utilisé, et une revue systématique de la littérature a été réalisée à partir des banques de données Medline, Légifrance, Lexisnexis, Elnet.fr, et sur le site de la bibliothèque de médecine de l’Université Paris Descartes. Résultat : Cinq grands principes jugés fondamentaux ont été dégagés. Au total, 210 articles ont été inclus. Les résultats conduisent à considérer que la prise en charge de la douleur, le respect de la dignité, l’information et le consentement concernant la santé, et le libre choix du praticien peuvent faire l’objet d’évolution. Conclusion : La déontologie des chirurgiens-dentistes a évolué. Elle mérite encore de s’adapter à travers la relation de soins face aux progrès scientifiques et aux attentes des patients. Afin d’assurer un choix réellement éclairé, cet article expose comment elle ne peut se remanier, au gré des sondages ou des aléas sociétaux car le comportement professionnel reste avant tout lié à l’éthique qui ne peut être enserrée dans un carcan textuel d’un code professionnel.

English abstract

Introduction : Dental ethics, enforced by the Dental Board, are defined in the Code of Conduct for dentists included in the French Public Health Code. Dentist-patient relationships are changing, while scientific progress advances more rapidly than dental ethics. Are dental ethics still adapted to the practice of dentistry ? Methods : This study was based on the Institut BVA “The French and patients’ rights” survey conducted in September 2013, together with a systematic review of the literature using the Medline, Legifrance, Lexisnexis, and Elnet.fr databases and the Paris Descartes University medical library website. Results : Five essential principles were identified and a total of 210 articles were included. The results indicate that there is room for improvement in pain management, respect of human dignity, information and consent concerning healthcare, and free choice of a practitioner.. Conclusion : Dental ethics have evolved, but further improvement is required to adapt the dentist-patient relationship to scientific progress and the patients’ expectations. To ensure a truly informed choice, this article shows that dental ethics cannot vary in response to surveys or fashions, as dental practice must remain essentially based on an ethical approach that cannot be rigidly defined in a code of professional conduct.

Santé publique n°2, mars-avril 2015 | p. 233 à 240 | publié le 17 juin 2015

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.