Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

L'aide au sevrage tabagique dans les officines françaises

Résumé en Français

Introduction : À l’heure où le tabac continue de tuer 73000 personnes par an en France, la loi HPST reconnaît aux pharmaciens la possibilité de remplir des missions de santé publique. Remplissent-ils ces missions dans l’aide au sevrage tabagique ? Méthodes : Afin de répondre à cette question, une enquête décrivant les pratiques professionnelles dans ce domaine, les tests utilisés et la délivrance de substituts nicotiniques par les officinaux, a été réalisée en 2012, via un questionnaire en ligne, auprès d’un échantillon randomisé de 220 pharmaciens. Le questionnaire abordait notamment la typologie des officines enquêtées, le lieu de prise en charge pour l’aide au sevrage tabagique, les connaissances et applications des tests, la formation, le recours au médecin et enfin la délivrance des substituts nicotiniques. Résultats : Parmi les 133 officines répondantes, il ressortait que le conseil minimal ainsi que le test de Fagerström étaient deux outils couramment utilisés et que 82,7% des pharmaciens conseillaient les substituts nicotiniques. Les pratiques étaient donc conformes aux recommandations bien que pointant également des difficultés liées à l’exercice officinal ainsi qu’à des connaissances parfois approximatives ou erronées sur la délivrance de substituts nicotiniques à certaines populations (coronariens, femmes enceintes ou allaitantes, adolescents). Discussion : Des améliorations sont possibles, telles que l’aménagement d’un lieuconfidentiel pour lapriseencharge des patients, un meilleur suivi des fumeurs, une volonté de formation ainsi qu’une progression des bonnes pratiques par les jeunes pharmaciens.

English abstract

introduction: While smoking continues to kill 73,000 people each year in France, new legislation allows pharmacists to ensure public health actions. How do pharmacists contribute to smoking cessation? methods: This study described smoking cessation professional practices, the tests used and dispensing of nicotine replacement therapy based on an online questionnaire administered to a random sample of 220 pharmacists, selected from the “Ordre des pharmaciens” website. The questionnaire concerned the type of pharmacy, place of smoking cessation support, knowledge and application of tests, training, referral to the physician and dispensing of nicotine replacement therapy. results: Among the 133 respondent pharmacies, minimal intervention and the Fagerström test were two tools most commonly used and 82.7% of pharmacists advised nicotine replacement therapy. Practices complied with guidelines, although certain dispensing difficulties were identified, as well as somewhat approximate or even incorrect knowledge concerning thedispensing of nicotine replacement therapy for certain patients (coronary heart disease, pregnant and breastfeeding women, teenagers). Discussion: Certain improvements can be proposed such as the use of a confidential place for private conversations, better patient follow-up, better trainingand improvement of good practices by young pharmacists.

Santé publique n°2, mars-avril 2015 | p. 167 à 176 | publié le 11 juin 2015

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.