Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

Intégration des services en santé mentale et en toxicomanie : processus de rencontre de deux mondes

Résumé en Français

Objectif : La nécessité de mieux intégrer les services de santé mentale et de toxicomanie est désormais reconnue et a mené à la création de cliniques spécialisées dans ce type de services. Notre étude visait à analyser les défis d’intégration rencontrés par l’une d’elles et à cerner l’influence des stratégies et moyens déployés pour y faire face.
Méthodes : Nous avons réalisé une étude de cas longitudinale. Nos données proviennent de trois sources : entrevues semi structurées, observations, documents. Elles ont été collectées sur une période de trois ans et couvrent les six premières années d’existence de la clinique. Nous avons réalisé l’analyse avec une perspective processuelle et avons inclus une étape de restitution avec les informateurs.
Résultats : Nos résultats ont révélé d’importants défis d’intégration aux quatre niveaux étudiés : clientèles, pratiques professionnelles, cadre structurel et relations inter organisationnelles. Ces défis sont apparus très tôt dans l’évolution de la clinique et le personnel a dû déployer diverses stratégies et moyens pour réduire les tensions qu’ils ont générées. Bien que ceci ait eu une influence considérable sur le processus d’intégration, nos résultats ont montré que les défis initiaux ne sont jamais totalement disparus. Ils se sont plutôt transformés, soulevant de nouvelles tensions que le personnel s’est efforcé de réduire à l’aide de stratégies et moyens nouveaux.
Conclusions : Les résultats de cette étude amènent à reconsidérer l’intégration des services, non plus comme une finalité, mais comme un objet de changement émergeant d’un processus complexe dont l’aboutissement demeure incertain. Quatre implications pour la pratique en découlent.

English abstract

Objective: The need for integrated services to treat co-occurring disorders is now recognized. Specialised clinics have now been created for this purpose. This study analysed the integration process that occurred in a particular clinic in order to identify the strategies and means used and their overall impact.
Methods: We conducted a longitudinal case study. Data collection was based on three sources: semi-structured interviews, observations and documents. It took place over a period of 3 years and covered the first 6 years of the clinic transformation process. We analysed data from a process perspective. The analysis was also validated by informants.
Results: Our analysis shows that the pursuit of integration is associated with important challenges at various levels: patient populations, professional practices, structural framework, inter-organizational relationships. These challenges were encountered right from the creation of the clinic. Various strategies and approaches were used to reduce the tensions raised by these challenges and had a considerable impact on the integration process. However, our analysis reveals that integration is an ongoing process that is never completely achieved. In fact, challenges are never completely resolved, but tend to be transformed, raising new tensions to which members of the organization respond with new strategies and means to ensure a continuing integration process.
Conclusions: These results force us to reconsider the integration of services, not as a fixed result but rather as an object of change emerging from a complex process with an unknown outcome. Four important implications for practice are derived from these results.

Santé publique n°1 supplément, janvier-février 2015 | p. 137 à 143 | publié le 9 avril 2015

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.