Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

Construction et évaluation d'un outil d'orientation des patients vers une unité d'urgence odontologique

Résumé en Français

Objectif : Ce travail vise à élaborer et à évaluer un outil d’orientation des patients vers une Unité fonctionnelle d’urgence d’un service d’odontologie de centre hospitalier universitaire. Méthodes : Un outil d’orientation a d’abord été construit. Il devait permettre de définir un délai de prise en charge en explorant les signes cliniques décrits par le patient lors d’une demande de prise en charge odontologique. Ensuite, sa validité a été évaluée en comparant le délai défini par l’outil construit à celui défini par un praticien pour 300 patients ayant consulté dans le service d’odontologie de Clermont-Ferrand. Des indicateurs de spécificité, sensibilité ainsi que le kappa ont été utilisés. Résultats : L’outil permet de définir un délai pour 92 % des patients. Il discrimine de façon satisfaisante les patients à orienter « sous 24 h » (s = 0,84, k = 0,72). Les patients déclarant peu de signes cliniques à orienter sous « 3 à 7 jours », sont identifiés (s = 0,88, k = 0,62). L’outil est moins performant pour les patients à orienter sous « 1 à 2 jours » (s = 0,42, k = 0,41) qui présentent des signes cliniques plus diffus. La spécificité est supérieure à 0,8 dans tous les cas. Ainsi, quel que soit le délai considéré, l’outil permet de ne pas programmer des patients sans besoins. L’outil facilite la régulation de l’activité du service puisque 50 % des rendez-vous pouvaient être programmés au-delà de 24 h. Conclusion : L’évaluation montre que les qualités métrologiques de l’outil sont adaptées au contexte d’utilisation. La généralisation de son utilisation implique la conduite d’évaluations complémentaires.

English abstract

Objective : This study was designed to develop and evaluate a guidance tool to refer patients with dental emergencies to a hospital dental emergency unit. Methods : The referring tool was first developed. It was designed to define a waiting time for patient management by assessing the clinical signs described by these patients on presentation at the dental care unit. The validity of the tool was then assessed by comparing the waiting time defined by the referring tool to that defined by a practitioner for 300 patients attending the Emergency Dental Unit in Clermont-Ferrand. Indicators for specificity, sensitivity and the kappa coefficient were used. Results : The referring tool was able to define a waiting time for 92% of patients. It was able to correctly identify patients needing care “within 24h” (s = 0.84, k = 0.72). Patients who reported few symptoms were referred within a “3-7 days” waiting time (s = 0.88, k = 0.62). The tool was less effective for patients needing care within “1-2 days” (s = 0.42, k = 0.41), whose clinical signs were less acute. Specificity exceeded 0.8 in every case. Accordingly, regardless of the waiting time, the use of this tool avoided scheduling appointments for patients who did not need care. The tool facilitated emergency unit activity, as 50% of the appointments could be scheduled beyond 24 hours. Conclusion : The metrological characteristics of the referring tool were well adapted to the setting studied.

Santé publique n°1, janvier-février 2015 | p. 79 à 88 | publié le 1 avril 2015

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.