Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

Toilettes au collège : moins j'y vais... et mieux je me porte ? Ressenti des élèves et prévalence des troubles urinaires et digestifs, enquête dans trois établissements de la Loire

Résumé en Français

Introduction : L’utilisation irrégulière des toilettes contribue à l’apparition de troubles urinaires et digestifs. L’objectif de cette étude était de mesurer la prévalence de symptômes digestifs et urinaires chez des collégiens et d’évaluer leur perception et leur utilisation des toilettes au collège. Méthodes : 791 élèves âgés de 12 à 16 ans ont répondu à un questionnaire anonyme distribué dans trois collèges du département de la Loire. Résultats : 22 % ont déclaré avoir ressenti des douleurs abdominales au moins une fois par semaine au cours des deux mois écoulés avant l’étude ; 26 % ont répondu avoir eu mal environ une fois par mois. 9 % des collégiens ont souffert d’incontinence urinaire : 4 % des garçons et 13 % des filles. Les élèves avaient une perception négative des toilettes de leur collège : 62 % ne se sentaient pas en sécurité et 54 % des garçons considéraient que leur intimité n’y était pas respectée. 34 % des collégiens ne fréquentaient jamais les toilettes de leur collège. 21 % ne les utilisaient jamais pour uriner et 85 % n’allaient jamais à la selle au collège. 28 % des élèves déclaraient avoir déjà présenté des douleurs abdominales car ils n’avaient pas pu aller aux toilettes au collège et 29 % signalaient avoir déjà rencontré des difficultés de concentration pour la même raison. Discussion : Les troubles digestifs et les troubles mictionnels sont une réalité chez les collégiens. Les comportements de rétention urinaire et fécale s’avèrent fréquents et ont des répercussions sur la concentration des élèves.

English abstract

Introduction: Irregular use of toilets can contribute to urinary and gastrointestinal disorders. The aim of this study was to assess the prevalence of gastrointestinal and urinary symptoms among a secondary school teenage population and to evaluate their perception and use of school toilets. Methods: 791 adolescents aged 12 to 16 filled in an anonymous questionnaire, which was administered in three secondary schools near Saint-Etienne, France. Results: 22% reported abdominal pain at least once a week during the past two months and 26% experienced abdominal pain about once every month. 9% of schoolchildren suffered from urinary incontinence at least once during the two months before the study: 4% of boys and 13% of girls. Children had a negative perception of school toilets: 62% didn’t feel safe and 54% of boys reported a lack of privacy. 34% of students avoided school toilets: 21% never used them to urinate and 85% never used them to defecate. 28% of children acknowledged they had experienced abdominal pain because they couldn’t use school toilets and 29% said that they had experienced poor concentration as a result of their pain. Discussion: Abdominal pain and urinary disorders are common among secondary schoolchildren. Stool and urine withholding behaviours are be widespread and affect students’ concentration while at school.

Santé publique n°4, juillet-août 2014 | p. 421 à 431 | publié le 9 octobre 2014

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.