Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

Qualité des courriers de sortie des consultants des urgences de l'hôpital aux médecins généralistes

Résumé en Français

Introduction : l’amélioration de la qualité des échanges entre médecine ambulatoire et hospitalière est un problème majeur de la continuité des soins en France. L’objectif de notre étude est d’évaluer la qualité de la communication des informations du parcours de soin des consultants d’un Service des admissions et urgences (SAU) d’un Centre hospitalo-universitaire (CHU) avec les médecins généralistes. Matériels et méthodes : il s’agit d’une étude rétrospective portant sur 602 dossiers de patients ayant consulté le Service des admissions et urgences (SAU) du CHU d’Angers, à partir d’une grille d’évaluation, des courriers de sortie associée à une enquête auprès des médecins généralistes, par questionnaire postal, les interrogeant sur le délai de réception, le contenu et le mode de transmission de ces courriers. Résultats : les points positifs sont l’identification du consultant, la date de la consultation, la présence des résultats des examens complémentaires d’imagerie et la présence d’une conclusion. Les points faibles et axes d’amélioration à mettre en oeuvre sont une identification des medecins urgentistes referents presente dans 48%des courriers, la notification du traitement antérieur absente dans 93%des cas, le traitement reçu au SAU et de sortie, absent ou incomplet, dans respectivement 78% et 92% des courriers, les consignes de suivi données dans 36% des cas et l’information donnee au patient figurant dans 16%des courriers. Le délai de réception des courriers est dans 8,5% des cas ≤ 48 heures, et dans 99% des cas ≤ 8 jours. Les médecins généralistes sont satisfaits du contenu (90 %) et de la forme (84 %)des courriers du SAU ; toutefois, ils souhaitent des courriers de sortie mieux structurés et plus synthétiques qui soient transmis pour 62%d’entre eux, par mail sécurisé. Conclusion : la standardisation d’un courrier de sortie, adapté à la pratique dumédecin généraliste, remis en main propre au consultant ainsi que son envoi par mail sécurisé semblent être un des axes prioritaires d’amélioration de la qualité du parcours de soin à mettre en place au sein des services d’urgence de l’hôpital.

English abstract

Introduction: Improvement of the quality of exchanges between primary care and hospital medicine is a major challenge for continuity of care in France. The objective of this study was to evaluate the quality of communication of information to general practitioners concerning the management of patients attending a university hospital emergency department. Materials and methods: This retrospective study was based on the medical charts of 602 patients consulting the Angers university hospital emergency department, using an evaluation grid of discharge summaries associated with a survey of general practitioners, by postal questionnaire, concerning the time to reception, the content and the mode of transmission of these discharge summaries. Results: Strong points were patient identification, the visit date, the presence of complementary imaging investigation results and the presence of a conclusion. Weak points and aspects requiring improvement were identification of the emergency physician, indicated in only 48% of discharge summaries, notification of the previous treatment absent in 93% of cases, the treatment received in the emergency department and on discharge was absent or incomplete in 78% and 92% of discharge summaries, respectively, follow-up advice was provided in 36% of cases and the information given to the patient was indicated in 16% of discharge summaries. The time to reception of discharge summaries was ≤ 48 hours in 8.5% of cases and ≤ one week in 99% of cases. General practitioners were satisfied with the content (90%) and the form (84%) of emergency department discharge summaries; however, they would like to receive better structured and more concise discharge summaries, preferably sent by secure e-mail for 62% of them. Conclusion: Standardization of discharge summaries, adapted to the general practitioner’s practice, given directly to the patient and sent by secure e-mail appear to be one of the main targets for improvement of the quality of management to be introduced in hospital emergency departments.

Santé publique n°2, mars-avril 2014 | p. 165 à 172 | publié le 28 mai 2014

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.