Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

Séroprévalence de l'infection à VIH en conseil et dépistage volontaire par stratégie mobile en Zone rurale en Côte d'Ivoire

Résumé en Français

Introduction : en Côte d’Ivoire, le conseil et dépistage du VIH a été identifié comme une priorité dans le Plan National Stratégique 2006-2010 de lutte contre le sida. Cette étude avait pour objectif de déterminer la séroprévalence du VIH en zone rurale à partir d’une stratégie mobile. Méthode : nous avons mené une étude transversale à visée descriptive et analytique du 1er avril 2007 au 31 mars 2008 dans six zones rurales de la Côte d’Ivoire : Dabou, San Pedro, Abengourou, Tanda, Daloa et Soubré. La population d’étude était constituée par les clients qui se sont présentés auprès des unités mobiles de conseil et dépistage volontaire. Résultats : la séroprévalence moyenne de l’infection à VIH était de 5,30 %. Chez les hommes, ce taux était de 5,26 %, avec un pic à 7,55 % chez les 30-34 ans. Chez les femmes, la séroprévalence moyenne était de 5,35 %, avec un pic à 6,59 % au sein de la même tranche d’âges. Le type VIH-1 était prépondérant (84,2 % du total). La zone la plus touchée était celle de Dabou, avec un taux trois fois plus élevé (15,83 %) que le taux moyen trouvé au cours de l’étude. Les personnes les plus instruites (niveau universitaire) étaient 3,5 fois (pour les hommes) à 6 fois (pour les femmes) plus infectées que les personnes analphabètes. L’ensemble des personnes infectées par le VIH ont été référées vers des services médicaux ou communautaires adaptés à leurs besoins spécifiques, cependant seuls 62,1 % l’ont été en première intention vers des services médicaux de prise en charge médicale. Conclusion : dans cette enquête, la séroprévalence de l’infection à VIH en milieu rural était plus élevée que le taux national. Elle était variable en fonction de la localité, de l’âge et du niveau d’instruction d’où la nécessité de réorienter la mobilisation communautaire vers les populations les plus touchées. Les activités de formation et la prévention basées sur la communication pour le changement de comportement devraient être des priorités.

English abstract

Introduction: In Côte d’Ivoire, HIV testing and counselling has been identified as a priority in the National 2006-2010 AIDS Strategic Plan, which is designed to evaluate the prevalence of HIV in rural areas measured by means of a mobile strategy. Methods: We conducted a cross-sectional descriptive and analytical study from 1st April, 2007 to 31st March 2008 in six rural areas of Côte d’Ivoire: Dabou, San Pedro, Abengourou, Tanda, Daloa, and Soubré*. The study population consisted of subjects attending the mobile voluntary counselling and testing units. Results: The mean prevalence of HIV infection in this study was 5.30%. The mean prevalence rate in men was 5.26%, with a peak of 7.55% in the 30-34 years age-group. The mean prevalence rate in women was 5.35%, with a peak of 6.59% in the same age-group. Type HIV-1 was predominant (84.2% of the total). The most affected area was Dabou, with a rate three times higher (15.83%) than the average rate observed during the study. More educated people (university level) presented 3.5-fold (for men) or 6-fold (for women) higher infection rates than illiterate people. Although 100% of people who tested positive received a medical or community referral according to their specific needs, only 62.1% were first-line referred for medical care. Conclusion: In the light of the results of this study, we believe that community mobilization must be redirected to the most severely affected populations to facilitate earlier diagnosis. Actions such as training and prevention based on communication to encourage changes of behaviour should therefore be priorities in the national counselling and testing programme.

Santé publique n°6, novembre-décembre 2013 | p. 849 à 856 | publié le 27 janvier 2014

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.