Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

Besoins perçus et participation sociale des personnes ayant un traumatisme crânien léger

Résumé en Français

Introduction : il existe peu de données sur la perception de la satisfaction de vie et de la participation sociale des personnes ayant un traumatisme crânien léger (TCL). L’ Accompagnementcitoyen Personnalisé à l’Intégration Communautaire (APIC) est un programme stimulant la personne ayant un TCL à accomplir des activités significatives de la vie quotidienne ou de loisirs. Objectif : explorer les besoins et demandes des personnes ayant un TCL concernant leur participation sociale. Méthodes : 1) étude qualitative de cas multiples ; 2) questionnaire base sur le Profil des Activités de la Vie Quotidienne, le Profil du loisir et le MHA-VIE sous forme d’entrevue semi-dirigée. Résultats : les participants ont noté une détérioration de leur qualité de vie depuis l’accident, surtout vis-à-vis des loisirs et de leur rôle social. Ils souhaiteraient une aide humaine qui briserait la solitude, les rassurerait et les motiverait à enclencher un changement. Discussion : contrairement aux réponses apportées par le système sanitaire et social et l’entourage des personnes ayant un TCL, des activités rassurantes ayant lieu dans l’espace public et permettant le rétablissement d’un rôle social ainsi que la connaissance de la nouvelle identité semblent prioritaires.

English abstract

Introduction: Only limited data are available concerning the perception of quality of life and social participation of people with mild Traumatic Brain Injury (mTBI). The APIC personalized community integration support programme encourages people with TBI to achieve significant daily living or leisure activities. Objectives: To explore the social participation needs and expectations of people with mTBI. Methods: 1) Qualitative multiple-case study; 2) Questionnaires based on Assessment of Activities of Daily Living Profile, Leisure Profile and Life Habits in the form of semi-structured interviews. Results: Participants reported deterioration of their quality of life after the accident, especially affecting leisure activities and social role. They would like to have someone to help reduce their loneliness, reassure them and motivate them to start changing their lives. Discussion: Unlike the main interventions provided by the social welfare and healthcare system and relatives, people with mTBI express the need for reassuring activities in public places to help them regain their social role and accept their new identity.

Santé publique n°6, novembre-décembre 2013 | p. 719 à 728 | publié le 27 janvier 2014

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.