Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

Comparaison de trois systèmes de classification du poids de l'enfant d'âge préscolaire d'une région québécoise

Résumé en Français

Introduction : le surpoids chez l’enfant est une situation préoccupante en santé publique. L’utilisation de différents systèmes de classification du poids chez l’enfant en recherche et en clinique donne lieu à des classifications variables du poids, ce qui peut avoir un impact sur l’estimation de la prévalence du surpoids, une situation qui complexifie le suivi de l’évolution de ce problème de santé dans la population. L’étude vise à comparer trois systèmes de classification du poids de l’enfant en estimant la prévalence du surpoids selon chacun des systèmes.
Méthode : en 2010, une étude menée auprès de 259 enfants de 5 ans a été réalisée lors de la vaccination préscolaire systématique. La taille et le poids des enfants ont été mesurés. La prévalence de surpoids a été établie et comparée aux critères de l’International Obesity Task Force (IOTF), des Centers of Disease Control and prevention (CDC) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
Résultats : selon le système de l’IOTF, 16,6 % des enfants de l’étude présentent un surpoids (13,5 % embonpoint – 3,1 % obésité). Selon celui des CDC, 24,3 % présentent un surpoids (15,2 % embonpoint – 9,1 % obésité). Selon l’OMS, cette prévalence est de 26,3 % (20,1 % embonpoint – 6,2 % obésité). De plus, selon les critères de l’IOTF, l’obésité touche davantage les filles que les garçons (2,7 % vs 0,4 %) alors qu’avec les deux autres systèmes, les proportions sont similaires.
Conclusion : cette étude démontre que la prévalence du surpoids chez les enfants varie en fonction du système de classification utilisé. Ces résultats appuient la nécessité de considérer le système utilisé en clinique et en recherche dans le suivi de l’évolution de la prévalence du surpoids.

English abstract

Introduction: Overweight in children is a serious public health problem. The use of different weight classification systems in research and clinical practice results in variable the estimate of prevalences of overweight, which complicates follow-up of this health problem in the population. The study compared three child body weight classification systems by estimating the prevalence of overweight established by each system.
Method: In 2010, a study was conducted in 259 five-year-old children at the time of routine childhood vaccination. The children’s height and weight were measured. The prevalence of overweight was determined and compared to the International Obesity Task Force (IOTF), the Centers for Disease Control and Prevention (CDC) and the World Health Organization (WHO) criteria.
Results: According to the IOTF, 16.6% of children of the study were overweight (obesity 3.1%). According to the CDC, 24.3% of children were overweight (obesity 9.1%) and according to WHO, the prevalence was 26.3% (obesity 6.2%). According to the IOTF criteria, obesity affected more girls than boys (2.7% vs. 0.4%), whereas similar proportions were observed with the other two systems.
Conclusion: This study demonstrates that the prevalence of overweight in children varies considerably depending on the classification system used. These results support the need to consider the system used in clinical practice and in research when monitoring the course of the prevalence of this health problem.

Santé publique n°5, septembre-octobre 2013 | p. 571 à 578 | publié le 16 janvier 2014

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.