Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

Amélioration de la qualité de la prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant en Côte d'Ivoire

Résumé en Français

Objectifs : cette étude avait pour objectif d’analyser les effets des activités du collaboratif d’amélioration sur la qualité de la Prévention de la Transmission Mère Enfant (PTME) en Côte d’Ivoire.
Matériels et méthodes : il s’agit d’une étude longitudinale à visée descriptive et analytique portant sur la documentation des informations essentielles des parturientes séropositives, l’intégration et la rétention des patientes VIH positifs dans le système de prise en charge. Elle s’est déroulée de janvier à septembre 2009 dans 28 sites de prise en charge de 26 districts sanitaires, répartis dans 12 régions sanitaires de la Côte d’Ivoire. Le suivi des parturientes séropositives et de leurs bébés a été analysé à travers les indicateurs de qualité mis en place dans le cadre de la phase de démonstration du collaboratif.
Résultats : notre étude a permis de noter que seuls 16 sites sur 28 (soit 57,1 %) avaient les six outils PTME définis dans notre étude. Sur l’ensemble des sites, les différents indicateurs qualité se sont améliorés de façon progressive de 34,7 % à 90,3 % d’items renseignés dans le registre PTME ; de 30 % à 62,5 % d’enfants testés nés de femmes VIH positif. De façon constante, plus de 95 % des enfants dépistés ont été référés pour les soins pédiatriques.
Conclusion : l’approche du collaboratif d’amélioration est importante pour l’amélioration de la qualité de la PTME. Toutefois, la pérennisation des résultats de cette approche demeure l’enjeu essentiel et ne pourra être effective que par une culture qualité des prestataires, renforcée par un engagement plus important des autorités.

English abstract

Objective: This study analysed the impact of improvement collaborative activities on the quality of prevention of mother-to-child transmission of AIDS in 28 health services in Côte d’Ivoire.
Methods: This descriptive, longitudinal, analytical study was based on the main information concerning HIV-infected pregnant women, and the integration and maintenance of HIV-infected subjects in the healthcare system. The study was conducted in 28 heathcare structures of 26 health districts in 12 health areas of Côte d’Ivoire, from January to September 2009. Monitoring of HIV-infected pregnant women and their children was analysed by quality indicators developed in the context of the demonstration phase of the collaborative.
Results: This study shows that only 16 (57.1%) out of 28 structures had the 6 PMTCT documents defined in this study. The various quality indicators gradually improved on all sites, from 34.7% to 90.3% of items collected in the PMTCT register; the testing rate of infants born to HIV-positive women increased from 30% to 62.5%. More than 95% of children screened were referred to paediatric care.
Conclusion: Improvement collaborative approach is important for the improvement of the quality of PMTCT. However, the sustainability of the results of this approach remains the key challenge and will only be possible on the basis of a quality culture of health workers, and greater commitment of authorities.

Santé publique n°4, juillet-août 2013 | p. 499 à 505 | publié le 16 janvier 2014

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.