Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

Quel est le coût réel de la couverture universelle en santé en Haïti ?

Résumé en Français

Haïti est le pays le plus pauvre des Amériques avec une inégalité criante entre les citoyens. 75 % de la population haïtienne vit avec moins de 2,5 USD par jour [1]. La moitié de la population n’a pas accès au système de soin formel à cause de la barrière financière créée par le paiement direct des soins au point de service [2]. Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 est venu aggraver la situation avec la destruction de 60 % des structures hospitalières des trois départements touchés. Le Ministère de la santé Publique et de la Population (MSPP) fonde sa politique sur les valeurs d’équité, de solidarité et de justice sociale [3]. Le respect de ces engagements signifie la mise en place progressive de la couverture universelle qui, aujourd’hui, encore reste un idéal. En effet, on ne pourra l’atteindre que lorsque tous les Haïtiens auront accès à un panier complet de services de santé de bonne qualité sans que leur capacité à payer soit un obstacle à leur accès. Le coût réel des diverses options politiques de mise en place d’une couverture universelle n’est pas connu, c’est pourquoi il est urgent d’attirer l’attention de la communauté scientifique pour qu’elle se saisisse de cette question dans le but de mieux orienter les décideurs politiques. L’étude des coûts est l’une des étapes importantes dans la mise en oeuvre de la couverture universelle. Il est important de calculer ce coût, surtout en Haïti où les ressources sont limitées.

English abstract

Haiti is the poorest country in the Americas and continues to suffer from glaring inequalities. 75% of Haitians live on less than $2.50 a day [1]. Half the population has no access to formal health care because of the financial barriers created by the direct payment system at the point of delivery [2]. The earthquake of January 12, 2010 only compounded the problem, destroying 60% of hospitals in the three affected departments. The Ministry of Public Health and Population (MSPP) policy is based on the values of equity, solidarity and social justice [3]. Compliance with these commitments requires the introduction of universal health care, which remains a distant prospect. The objective of universal health care will only be achieved when all Haitians have access to a comprehensive range of high-quality health services in a system in which the ability to pay is not a barrier to access. The real cost of the various policy options for introducing free health care is not known. There is an urgent need to focus the attention of the scientific community on this issue in order to provide better guidance to policy-makers. Cost analysis is a key step in the introduction of universal health care, particularly in Haiti, where resources are limited.

Santé publique n°5, septembre-octobre 2012 | p. 453 à 458 | publié le 18 avril 2013

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.