Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

Les incapacités fonctionnelles des personnes âgées vivant à domicile à Bobo-Dioulasso, Burkina Faso

Résumé en Français

En Afrique subsaharienne, très peu d’études ont été réalisées sur les incapacités modérées à graves dans les domaines de la mobilité, de la communication et de la fonction mentale chez les personnes âgées vivant à domicile. Les études réalisées n’ont pas toujours décrit le contexte social qui permet de comprendre leurs résultats. Cette étude est réalisée au Burkina Faso pour combler les déficits d’informations scientifiques sur les incapacités dans ces domaines. Nous avons conduit une étude descriptive transversale qui s’est déroulée à Bobo-Dioulasso auprès de la population des personnes de plus de 60 ans. Leur statut fonctionnel a été évalué avec le Système de Mesure de l’Autonomie Fonctionnelle (SMAF). L’analyse des données a été réalisée à l’aide de Stata. Un échantillon de 351 personnes âgées a été interviewé. Les incapacités fonctionnelles modérées à graves ou les besoins de surveillance ou d’aide étaient de 10 % dans la mobilité, 28 % dans la fonction mentale et 37 % dans la communication. À l’intérieur de chaque domaine, ces proportions variaient selon les activités/items. Toutes les personnes en incapacités affirmaient disposer de ressources humaines quasi-stables pour les aider à gérer leurs incapacités. La famille constituait la principale ressource. La prise en compte du contexte social permet de mieux comprendre ces résultats. Les proportions d’incapacités trouvées dans cette étude sont supérieures à celles des études précédentes qui ont souvent mesuré les incapacités graves. Une bonne visibilité des incapacités modérées à graves devrait permettre la conception de bonnes politiques de soins et de supports aux personnes âgées.

English abstract

In sub-Saharan Africa, very little research has been conducted on moderate to severe disabilities affecting mobility, communication and mental function in elderly people living at home. The studies that have been conducted have not always described the broader social context, a key factor for understanding and interpreting results. This study was conducted in Burkina Faso and was designed to fill the gaps in our understanding of disability in these areas. A cross-sectional descriptive study was conducted in Bobo-Dioulasso among the elderly population (aged 60 and above). Functional status was assessed using the Functional Autonomy Measurement System (SMAF). Data analysis was performed using Stata software. Interviews were conducted with a systematic random sample of 351 elderly adults. Moderate to severe functional disability or the need for supervision or assistance were related to mobility in 10% of cases, to mental function in 28% of cases and to communication in 37% of cases. The need for assistance varied according to the different activities or items in each domain. The rates of disability in this study were higher than those found in previous studies, which have often assessed severe disabilities. All individuals affected by disability stated that they had a stable support network to manage their disability. Families were found to be the primary source of support. The results can be explained by the social context. A good visibility of moderate to severe disabilities should contribute to the development of effective policies to provide care and support to the elderly.

Santé publique n°5, septembre-octobre 2012 | p. 439 à 451 | publié le 18 avril 2013

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.