Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

Formation des mères : stratégie pour améliorer le traitement des infections respiratoires aiguës au Mali

Résumé en Français

Au Mali, les infections respiratoires aiguës (IRA) constituent de nos jours un problème de santé publique majeur. Notre objectif était d’étudier la prise en charge des IRA en milieu communautaire chez les enfants de 2 à 59 mois. Il s’agissait d’une étude pilote d’intervention communautaire sur une période de 15 mois (juin 2008 à août 2009) dans 4 districts sanitaires du Mali. Dans chaque district sanitaire, deux aires de santé ont été choisies. Nous avons procédé à une répartition aléatoire des deux aires en une aire « relais » (où les relais communautaires ont été formés et suivis) et une aire « mère » (où les mères ont été formées et suivies). Quinze jours avant l’intervention, une enquête a été entreprise pour déterminer l’incidence de base des IRA. Pendant la phase d’intervention, 80 relais communautaires et 1 123 mères ont été formés, équipés et suivis, et 3 532 enfants de 2 à 59 mois ont été pris en charge. Parmi les cas d’IRA pris en charge, les cas de pneumonie étaient plus nombreux dans les aires mères que dans les aires relais (29,5 % et 24,9 %) (p = 0,003). Les durées des prescriptions étaient plus correctes dans les aires « relais » (99,5 %) que dans les aires « mères » (97,6 %) (p = 0,03). La réduction de l’incidence des cas compliqués (avant et après intervention) était plus significative dans les aires mères (de 69 ‰ à 6 ‰, avec p = 10–6) que dans les aires relais (de 24 ‰ à 11 ‰, avec p = 0,01). L’étude permet de conclure que les mères formées, équipées et suivies sont capables de bien prendre en charge les cas d’IRA.

English abstract

Acute respiratory infections (ARI) are a major public health issue in Mali. The objective of this study was to examine the management of ARI within the community among children aged 2 to 59 months. The study was based on a pilot community intervention over a period of 15 months (June 2008-August 2009) in 4 health districts in Mali. A survey was conducted two weeks before the intervention in order to determine the incidence of ARI. During the intervention phase, 80 community health workers (CHW) and 1,123 mothers were trained, equipped and supervised. 3,532 children aged 2 to 59 months were managed. Two health areas were selected in each district. A “CHW” area (i.e. an area where CHWs were trained and supervised) and a “mother” area (i.e. an area where mothers were trained and supervised) were randomly selected. Among the managed ARI cases, there were more cases of pneumonia in the “mother” areas (29.5%) than in the “CHW” areas (24.9%) (p = 0.003). The study also found that the duration of the prescription period was more appropriate in “CHW” areas (99.5%) than in “mother” areas (97.6%) (p = 0.03). In addition, the reduction in the incidence of complicated cases (before and after intervention) was more significant in “mother” areas (from 69‰ to 6‰, with p = 10–6) than in “CHW” areas (from 24‰ to 11‰, with p = 0.01). The results suggest that mothers with the appropriate training, equipment and supervision are able to manage cases of ARI.

Santé publique n°Hors-Série, avril-mai 2012 | p. 23 à 31 | publié le 26 août 2014

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.