Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

Lignes de force de l'évolution des politiques publiques relatives à la santé mentale des adolescents

Résumé en Français

Cet article se propose de mettre en évidence les lignes de force dans l’évolution des politiques publiques relatives à la santé mentale des adolescents en France. L’analyse des textes réglementaires, des rapports publics et des plans d’action gouvernementaux permet de montrer que la politique de santé mentale engagée par les pouvoirs publics au début des années 1990 se traduit par une extension considérable des problèmes et des populations à traiter selon des cadres et des modalités d’action rénovés. Elle donne à voir une nouvelle conception des soins qui tend à substituer à la logique de la filière une logique d’itinéraire personnelle afin d’accompagner les adolescents dans leurs parcours et de favoriser une socialisation réussie autour de la recherche d’autonomie. À l’échelle d’un territoire géographiquement circonscrit, l’analyse des discours des acteurs de la pédopsychiatrie, de leurs partenaires et de la littérature produite localement permet de mettre en évidence une multiplicité d’initiatives, d’expériences et d’expérimentations qui prennent place dans les interstices du système de soins, entre la prévention et les soins, l’ambulatoire et l’hospitalier, le thérapeutique, l’éducatif et le scolaire, et contribuent à modifier en profondeur le paysage local de la santé mentale en réorganisant l’offre de prévention et de soins. Leur engagement est toutefois loin d’être devenu la norme et seuls quelques groupes professionnels, soucieux de se qualifier et de mieux prendre en charge les problèmes de santé mentale des adolescents, y sont impliqués.

English abstract

Key elements of the evolution of adolescent mental health policies The purpose of this study was to examine the evolution of public policies in the area of adolescent mental health in France. An analysis of statutory texts, public reports and government action plans shows that the mental health policy implemented in the early 1990s resulted in a significant expansion of the issues and populations needing treatment based on new procedures and frameworks. The analysis shows that as a result of the emergence of a new conception of care, a sector or network approach has been replaced by a personal route approach aimed at supporting teenagers and promoting successful socialization and increased autonomy. In a geographically confined area, the analysis of the discourse of child psychiatry actors and their partners and a review of the locally produced literature highlights a wide range of initiatives, experiences and experiments in the interstices of the care system, between prevention and care, ambulatory and hospital care, and therapy, education and schools. These factors have contributed to changing the local landscape of mental health by reorganizing the provision of care and prevention. However, they have yet to become the norm, and only some professional groups interested in becoming suitably qualified and keen to improve the treatment of adolescent mental health problems are currently involved.

Santé publique n°6 - supplément, novembre-décembre 2011 | p. 127 à 139 | publié le 11 juin 2012

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.